Phase 2

La mission d’intérêt général

""

84 heures minimum ou 12 jours minimum
dans l’année (hors temps scolaire)

Irvin, 16 ans, fait partie des 2 000 premiers volontaires 2019 du Service national universel (SNU). Après une première phase de cohésion à Vesoul, il poursuit son aventure SNU à Evreux. Irvin a choisi de s’engager pendant 15 jours auprès des Restos du cœur. Une mission d’intérêt général qui lui permet de découvrir le travail en association auprès de bénévoles, et de mieux comprendre le quotidien des personnes en situation de précarité. Ce témoignage vous emmène à la rencontre des jeunes participants au Service national universel (SNU).

Engagez-vous selon vos préférences

C’est vous qui choisissez la cause que vous voulez soutenir à travers votre mission d’intérêt général.Vous allez vous sentir pleinement utile à la société.

Environnement et développement durable

Solidarité

Sport

Sécurité

Culture

Santé

Education

Défense et mémoire

Citoyenneté

Initiation à l’engagement

Pour réaliser la mission d’intérêt général, vous choisissez une structure et lui apportez votre aide pendant 12 jours minimum ou 84 heures dans l’année, de façon ponctuelle ou régulière.

  • Associations
  • Services publics : services de l’État, collectivités territoriales, établissements publics
  • « Corps en uniformes » : Armées, services de police et de gendarmerie, sapeurs-pompiers
  • Établissements de santé privés d’intérêt collectif ; les établissements et services sociaux et médico-sociaux
  • Entreprises solidaires d'utilité sociale agréées

4 façons de réaliser votre mission d’intérêt général

La mission régulière

Seul ou avec d’autres volontaires, vous apportez un soutien régulier à une structure locale chargée de service au public : club sportif, centre de loisirs, caserne de pompiers, EHPAD ... Vous participez aux activités courantes et pouvez en faire la promotion sur les réseaux sociaux.

Le projet collectif

Avec d’autres volontaires, vous montez votre propre projet d’intérêt général, par exemple une mission pour l'environnement. Vous serez accompagnés par une structure spécialisée, qui vous aidera à construire et mener à bien votre projet collectif.

La mission ponctuelle

Vous pouvez apporter votre aide à un projet d’intérêt général ponctuel, comme l’organisation d’un événement culturel ou sportif, un chantier de restauration du patrimoine, une mission de protection de l’environnement ...

La préparation et formation en vue d’un engagement volontaire en phase 3

Si vous prévoyez de réaliser la phase 3 du SNU avec une mission dans la sécurité civile ou auprès de publics vulnérables, les 84H de votre phase 2 peuvent être dédiées à une formation spécifique.

Découvrez les épisodes Génération SNU

Questions fréquentes sur la mission d’intérêt général

De nombreuses offres de missions sont proposées sur la plateforme SNU.

Vous pouvez sélectionner 3 domaines d’action privilégiés pour afficher en priorité les missions relevant de ces domaines.

Vous pouvez candidater sur une mission se trouvant dans un périmètre de 100 km autour de votre domicile. Pour les préparations militaires (proposant un hébergement), vous pouvez vous rapprocher de votre référent phase 2, dont les coordonnées se trouvent sur la plateforme.

❓En savoir plus : 🔍 Je cherche une mission sur la plateforme

Trouvez vous-même une mission qui correspond à vos aspirations !

Vous avez également la possibilité de mobiliser directement une structure de proximité correspondant aux critères d’éligibilité ( 🏠Où faire ma MIG ?).

Comment ?

  • Contactez la structure et le dispositif du SNU et tout particulièrement les modalités d’accueil d’un volontaire du SNU. Vous pouvez notamment remettre à la structure le référentiel du tuteur de MIG;
  • Invitez la structure à s’inscrire sur la plateforme SNU pour déposer son offre de mission.

Si la structure accepte de vous accueillir, vous devez réaliser ensemble plusieurs démarches pour encadrer votre engagement.

Pour en savoir plus, consultez : 👌 J’ai trouvé ma mission par moi-même et elle n’est pas encore sur la plateforme

Pour toute question, vous pouvez contacter votre référent phase 2, depuis le formulaire de contact. Il pourra vous accompagner dans vos démarches de candidature.

La mission d’intérêt général peut être réalisée dans 9 domaines d’action :

  • Solidarité
  • Santé
  • Education
  • Culture
  • Sport
  • Environnement
  • Développement durable
  • Citoyenneté
  • Sécurité
  • Défense et mémoire

❓ EN SAVOIR PLUS  :  ✔️ Je renseigne mes préférences de missions depuis mon espace volontaire

Quelles sont les structures qui peuvent m’accueillir ?

Vous pourrez réaliser votre mission auprès de structures publiques et organismes privés à but non lucratif portant un projet d’intérêt général, tels que :

  • Les associations loi 1901 proposant des missions au service de l’intérêt général : une association de quartier, un club sportif, une association de solidarité, une fondation reconnue d’utilité publique, etc.
  • Les services de l’État, les collectivités territoriales, les établissements publics tels que, les services départementaux à la jeunesse, à l’engagement et aux sports, les préfectures, les mairies, les médiathèques, les centres de vaccination, les maisons de l’Etat, les établissements scolaires, etc.
  • Les corps en uniformes : les Armées, les services de police et de gendarmerie, les sapeurs-pompiers, etc.
  • Les établissements de santé privés d’intérêt collectif ; les établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS) publics et associatifs : foyer de vie, ESAT, etc.
  • Les entreprises solidaires d’utilité sociale agréées : Emmaüs, Banque alimentaire, etc.

Les structures éligibles déposent leur mission sur la plateforme SNU. Afin de réaliser vos 84h minimum d’action, vous pouvez choisir d’effectuer une ou plusieurs missions parmi celles disponibles sur votre compte volontaire.

Quelles sont les structures qui ne peuvent pas proposer de MIG ?

  • Associations soumises à la loi de 1905 (à vocation cultuelles) ;
  • Syndicats (professionnels, associatifs, de lycéens ou étudiants, etc.) ;
  • Sociétés et fondations d’entreprise ;
  • Partis et groupements politiques.

Quelques exemples de missions :

Les missions d’intérêt général peuvent être très variées, dans les 9 domaines d’action mentionnés, par exemple :

  • Organisation d’événements culturels, sportifs, etc. ; cérémonies commémoratives , opérations de dons du sang : préparer l’évènement, appuyer la logistique, accompagner et informer le public, etc. ;
  • Actions de communication et de promotion : développer les réseaux sociaux, faire connaître la structure et ses activités, mettre en place une web radio, élaborer une newsletter, valoriser les atouts touristiques d’un territoire, etc. ;
  • Actions en faveur de l’environnement : sensibiliser la population à la protection de l’environnement ; nettoyer des plages, des sentiers, etc. ; entretenir des espaces verts,etc. ;
  • Actions au profit de personnes vulnérables : collecter des produits de première nécessité, distribuer des repas, effectuer une maraude sociale, accompagner des personnes isolées, aider les personnels des EHPAD, etc. ;
  • Soutien des équipes d’encadrement d’enfants : aider aux devoirs, apporter son soutien pour les animations, etc. 

Combien de temps dure la mission d’intérêt général ?

La mission doit durer au minimum 84 heures ou 12 jours et peut être réalisée en continu ou de manière perlée sur toute une année.

De combien de temps je dispose pour réaliser ma mission d’intérêt général ?

Une fois le séjour de cohésion effectué, vous disposez d’un an pour engager votre phase 2 de mission d’intérêt général.

Quel est le rythme horaire ?

La mission se déroule en dehors du temps scolaire ou du temps de travail :

  • en soirée
  • les mercredis, sous réserve de disponibilité
  • les week-ends
  • pendant les vacances scolaires ou congés

Qu’est-ce que la reconnaissance d’un engagement déjà réalisé ?

Vous avez déjà réalisé un engagement récent, utile aux autres et au service de la société ? Vous pouvez demander à le faire reconnaître en tant qu’équivalence de MIG pour valider leur phase 2 du SNU sans avoir à réaliser une MIG. Les engagements reconnus sont limitativement définis par le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse. Peuvent actuellement bénéficier d’une équivalence : 

  • Les stagiaires BAFA sur présentation de l’attestation de réussite de la formation générale ;
  • Les jeunes en Service Civique sur présentation de l’attestation de fin de mission ;
  • Les jeunes sapeurs-pompiers sur présentation du brevet national de jeune sapeur-pompier ;
  • Jeunes officiels de l’UNSS détenteurs a minima d’une certification de niveau académique ;

D’autres engagements ont vocation à s’ajouter prochainement à cette liste (engagements sportifs, Engagements lycéens, etc.).

Pour le faire reconnaître, vous devez effectuer les démarches sur votre espace volontaire SNU dans l’année qui suit la fin de votre séjour de cohésion.

💡 Comment déclarer mon engagement sur la plateforme ?

Prêt à vivre l’expérience SNU ?

Je m’inscris au SNU