A l’issue de la mission d’intérêt général, chaque volontaire peut poursuivre son engagement et sa participation à la création d’une société fraternelle, notamment en réalisant la phase 3 du SNU. Cet engagement volontaire s’adresse aux jeunes de 16 ans à 25 ans, et dure de 3 mois à 1 an.

La phase 3 rassemble de nombreuses formes d’engagement et concerne l’ensemble des thématiques en faveur de l’intérêt général : la culture, la solidarité, la citoyenneté, l’éducation, la santé, le sport, l’action internationale, la défense, la sécurité etc.

Elle reconnait et valorise l’ensemble des dispositifs et formes d’engagement proposés aux jeunes, et notamment :

  • le service civique, qui offre la possibilité aux jeunes de 16 à 25 ans de s'engager pour une durée de 6 à 12 mois dans une mission d'intérêt général dans 9 domaines d’action qualifiés comme « prioritaires pour la Nation » ;
  • la réserve civique et ses réserves thématiques, qui permettent à toute personne de plus de 16 ans de s’engager à servir les valeurs de la République en participant à des missions d'intérêt général, à titre bénévole et occasionnel. Elles concourent au renforcement du lien social en favorisant la mixité sociale ;
  • le dispositif des jeunes sapeurs-pompiers, pour les jeunes de 11 à 18 ans, qui leur permet, en quatre cycles de formation successifs, de découvrir les matériels, les comportements qui sauvent et l’engagement citoyen puis de mettre en œuvre procédure et matériels dans des contextes de plus en plus proches de la réalité opérationnelle ;
  • les différentes réserves des Armées, qui regroupent des Français de plus de 17 ans désireux de contribuer à la sécurité de leur pays en consacrant une partie de leur temps à la défense de la France, notamment en participant à des missions de protection de la population ;
  • la réserve de la Gendarmerie nationale, ouverte aux jeunes majeurs, pour leur permettre de participer au service quotidien des unités (patrouille de surveillance, contact avec la population, aide, conseil et secours), à la sécurité de manifestations sportives ou culturelles, à des dispositifs de recherches, à des missions de sécurité publique ou de lutte contre la délinquance, à l'encadrement des sessions de JDC ou de formation des réservistes ;
  • la réserve civile de la police nationale, ouverte aux jeunes de plus de 18 ans, qui leur permet d’apporter un soutien à l’activité opérationnelle et administrative de la police ou une expertise (interprètes, juristes, informaticiens…) ;
  • le corps européen de solidarité, qui donne aux jeunes de plus de 18 ans la possibilité de se porter volontaires dans des projets organisés dans leur pays ou à l’étranger et destinés à aider des communautés et des personnes dans toute l’Europe. Les projets ont une durée de deux à douze mois ;
  • les différentes formes de volontariat à l’international, et notamment le volontariat de solidarité internationale ou le service civique à l’international ;
  • l’engagement associatif, ouvert à tous les citoyens, permettant de s’investir bénévolement en faveur de l’intérêt général au sein d’une association.